Ah non, elle ne représente qu'un malheur privé. Latour est remplacé par le comte Aloÿs de Bombelles, de quatre ans son aîné, bien que ce dernier souffre d'une réputation douteuse, ayant pris part à l'aventure tragique de son oncle Maximilien Ier du Mexique et de sa tante Charlotte. La raison est qu'une procédure de mise sous curatelle est lancée par son mari et son fils en 1934 (elle est abandonnée par la suite) sous le prétexte qu'elle dilapide le patrimoine du couple au profit de dons au Parti social-démocrate d'Autriche qu'elle a rejoint. Ils se répétaient: « Nous ne pouvons plus vivre ! Jusqu’en 1571 il fut élevé en Espagne à la Cour austère mais foyer de grande culture de Philippe II. L'infante Marie-Thérèse de Bragance était quant à elle l'épouse de l'archiduc Charles-Louis, frère de l'empereur François-Joseph dont le petit-fils fut l'empereur Charles Ier d'Autriche. a dit que Marie Vetsera était enceinte de quatre ou cinq mois au moment de sa mort mais si elle l'était, ce n'était pas de l'archiduc qu'elle ne connaissait que depuis moins d'un mois. Sa mère la déshérite en 1934[1]. Elle devient et reste la concubine de Leopold pendant vingt-quatre ans, garde dès lors une distance avec ses enfants avec lesquels ses relations se dégradent, refuse même à admettre les conjoints de ces derniers. En 1898, peu après son quinzième anniversaire, sa grand-mère l'impératrice d'Autriche et reine de Hongrie Élisabeth de Wittelsbach (« Sissi ») est assassinée à Genève par un anarchiste italien. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La dernière modification de cette page a été faite le 1 décembre 2020 à 12:03. Elle rejoint le Parti social-démocrate et la presse commence à la surnommer « l'archiduchesse rouge » en raison de son association et de son soutien financier au parti socialiste. Peu robuste, le petit archiduc est un enfant de tempérament craintif. Le danger qui me menace est de nature politique. Rodolphe se fait toutefois plus discret en France de nos jours. Il raconta donc à Marie Vetsera qu'il dut consentir sous la menace d'être déshérité. - Sa liaison avec Marie Vetsera se termina tragiquement : les deux amants furent trouvés morts à Mayerling . Vers six heures du matin, Rodolphe se tua d'une balle dans la tête. La princesse est interrogée plusieurs fois par la police et Léopold est déporté en Bavière à Dachau, en septembre 1944. L’archiduchesse Juliana, troisième fille de Imre et Kathleen de Habsbourg-Lorraine, née le 14 octobre à Genève, a été baptisée en Haute-Savoie. Dieu aura pitié de nous ! La plus jeune fille du comte Rodolphe de Habsbourg et de sa première épouse Gertrude de Hohenberg, Judith a grandi sur les propriétés de son père en Souabe. Cette thèse est appuyée par des auteurs tel Jean des Cars, notamment depuis la découverte d'un télégramme de l'empereur adressé au pape Léon XIII, où il explique que son fils a été assassiné[2]. Issue de la maison de Habsbourg-Lorraine. Rodolphe François Charles Joseph de Habsbourg-Lorraine (Rudolf Franz Karl Joseph von Habsburg-Lothringen) (Laxenbourg, 21 août 1858 Mayerling, 30 janvier 1889) est un membre de la maison impériale et royale d'Autriche-Hongrie. Mariage de Rodolphe Ier de Habsbourg avec Gertrude de Hohenberg. Les désaccords grandissent peu à peu, et Rodolphe finit par retrouver son ancienne vie de célibataire. L'impératrice Zita ne fournit aucun élément permettant d'identifier ces instigateurs mais cite Georges Clemenceau comme homme politique ayant participé à cette conjuration[3]. En 1879, on commence à lui chercher une épouse qui soit à la fois de son rang, catholique et dont l'union ne provoquera pas la susceptibilité des différents peuples de la monarchie. Sujet à des états de dépression et d'anxiété, il se sait incurable, et tente par tous les moyens de cacher son mauvais état de santé à son père. Vienne est libérée par l'Armée rouge et la villa de la princesse est réquisitionnée et saccagée par les soldats russes. Rodolphe saisit alors son revolver et tua Marie d'une balle dans le sein. Rodolphe va également être retiré à sa mère et là Sissi n’aura plus le courage qu’on lui retire encore un autre enfant et décide de quitter à nouveau Vienne. Rodolphe « se soigne » alors par de la morphine, de la cocaïne et de l'alcool, afin de surmonter son impuissance. Nous nous retrouvons donc avec le vingt-quatrième épisode intitulé : Rodolphe, le fils de Sissi, a-t-il été assassiné ? Fils unique de l'Empereur François-Joseph I et de l'impératrice Élisabeth, il afficha des idées libérales. Fils de Werner II ©. Monica (née en 1954) ép Don Luis Gonzaga de Casanova-Cardenas y Baron, Duc de Santangelo : Balthazar (1981), Rafaël (1983), Santiago (1986), Gabriel (1993). Pour le couple impérial, c'est un pis-aller : l'empereur n'a guère d'estime pour le père de la fiancée, l'arriviste roi Léopold II. L'infante Marie-Josèphe de Bragance était en effet l'épouse du duc Charles-Théodore en Bavière, frère préféré de l'impératrice Élisabeth. DESCENDANCE DE L'ARCHIDUC RODOLPHE D'AUTRICHE ET DE LA PRINCESSE STÉPHANIE DE BELGIQUE. La princesse n'hésite pas à surprendre une des liaisons de son mari et à la blesser d'un coup de revolver[2]. 1. « Erzsi » a tout juste cinq ans quand son père est retrouvé mort en compagnie de sa maîtresse de 17 ans, la baronne Marie Vetsera, le 30 janvier 1889. Si les Habsbourg comptent nombre de personnages romanesques à travers les siècles, il restait encore à découvrir la figure singulière et contrastée d'Elisabeth-Marie (1883-1963), dite Erzsi. Rodolphe II est fils de Maximilien II et de Marie de Habsbourg, neveu et fille de Charles Quint. Après la mort de son grand-père en 1916 et la chute de la monarchie en 1918, Élisabeth-Marie Windisch-Graetz[3] rencontre en 1919 le professeur et politicien social-démocrate Leopold Petznek (1881-1956), qui est député à partir de 1921. Il est libéré en avril 1945 à l'arrivée des troupes américaines. La République, l'Anschluss, l'occupation française, Les titres de noblesse ont été supprimés sous la république, L'archiduchesse sera plus proche de lui que de ses propres enfants, Bien que se proclamant socialiste, elle exige de ses domestiques de se faire appeler Son Altesse impériale, Friedrich Weissenteiner, op. Le 30 janvier 1889, au palais du Hofburg, à Vienne, l'impératrice Élisabeth, dite « Sissi », apprend que son fils Rodolphe s'est tué dans la nuit, dans un pavillon de chasse de la forêt viennoise, à Mayerling.Elle doit annoncer la tragique nouvelle à son mari, François-Joseph Ier (59 ans), empereur d'Autriche et roi de Hongrie. Il multiplie les conquêtes, et prend pour principale maîtresse Mizzi Kaspar dès 1886. Les collections impériales, meubles et tableaux qu'elle récupère après le saccage de sa villa sont légués, d'après son testament, aux musées de Vienne. Dieu aura pitié de nous ! Après ce coup du sort, son grand-père paternel, l'empereur autrichien et roi de Hongrie François-Joseph Ier d'Autriche s'occupe de sa petite-fille. La princesse règle alors sa séparation de corps et de biens avec son époux en 1924, au cours d'une procédure dont la presse se fait largement l'écho, tant les circonstances en sont pénibles et houleuses. Une autre version, dont on ne sait d'où elle émane, affirme que le commanditaire de l'assassinat serait le chancelier allemand Bismarck, inquiet de la francophilie de Rodolphe : l'archiduc haïssait le pangermanisme et projetait, une fois monté sur le trône, de détacher l'Autriche-Hongrie de l'Allemagne et de la lier à la France. Gabriela (née en 1956) ép Christian Meister (div) : Séverin (1981), Lioba (1983), Alène (1986). A la mort de Rodolphe, les Habsbourg vont connaître une période de retrait avec des pertes de territoire, et des échecs au titre d’empereur au profit des famille Wittelsbach et Luxembourg. Il est donc l’héritier de la couronne. Il convoque l'élégant officier qui, discipliné, obtempère et demande la main de la petite-fille de son souverain. Ses tantes maternelles étaient de très proches parentes de l'archiduc Rodolphe. Jusqu’en 1571 il fut élevé en Espagne à la Cour austère mais foyer de grande culture de Philippe II . L'empereur accepta. Mourons dans les bras l'un de l'autre ! Rodolphe dans les bras de sa mère avec sa sœur Gisèle. Cependant, en homme de devoir, l'empereur veut en premier lieu faire de son fils un soldat et dès l'âge de trois ans, le petit archiduc apprend des exercices militaires tels que le tir ou la revue des troupes et puisqu'il sera appelé un jour à gouverner l'un des plus puissants empires du monde et de multiples peuples, l'enfant reçoit des cours de lecture, d'écriture, de religion, de tchèque et de hongrois. D'un point de vue social, il combat ainsi le cléricalisme et les privilèges de l'aristocratie, dénonce la misère des travailleurs. Après quoi, il écrivit à sa mère une longue lettre qui débutait ainsi : « Ma mère, je n'ai plus le droit de vivre : j'ai tué… » C'est par cette lettre que l'empereur et l'impératrice ont pu connaître les péripéties du drame. Seule sa fille est autorisée à lui rendre une dernière visite de quelques minutes, et encore doit-elle être accompagnée de domestiques. Le 26 janvier 1889, le prince Rodolphe a une violente dispute avec son père. Sa famille l'a surnomme « Erzsi », diminutif affectueux hongrois. Très tôt, Rodolphe de Habsbourg devient idiot, ce dont sa mère, Elisabeth de Wittelsbach, la célèbre Sissi, se rend vite compte. L'année suivante l'empereur meurt, laissant le trône à son petit-neveu l'archiduc Charles qui devient empereur d'Autriche et roi de Hongrie sous le nom de Charles Ier. Le sous-marin où sert l'amant de la princesse est coulé par les Italiens au large de Trieste, le 7 août 1915. Celui-ci a en effet appris que Rodolphe a demandé au pape Léon XIII la reconnaissance de nullité de son mariage. Le mariage, heureux au départ, est rapidement un échec. Rodolphe et son père ne parlent jamais ensemble, sinon de sujets secondaires comme la chasse. « Stéphanie ! Jusqu’en 1571 il fut élevé en Espagne à la Cour austère mais foyer de grande culture de Philippe II. », « Ma mère, je n'ai plus le droit de vivre : j'ai tué… », « Er wollte sich umbringen, solange er noch konnte », Notices dans des dictionnaires ou encyclopédies généralistes, Alexandre Salvator de Habsbourg-Toscane**, Constantin Salvator de Habsbourg-Toscane**, maison impériale et royale d'Autriche-Hongrie, « Our Prince Rezső » A study on the Hungarian aspects of Crown Prince Rudolf’s political beliefs, Arbre généalogique de la famille royale belge, Répertoire international des sources musicales, François Charles Salvator de Habsbourg-Toscane, https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Rodolphe_d%27Autriche&oldid=177155833, Docteur honoris causa de l'université jagellonne de Cracovie, Chevalier de l'ordre autrichien de la Toison d'Or (XIXe siècle), Chevalier grand-croix de l'ordre de Saint-Étienne de Hongrie, Conjoint d'une princesse de la famille royale belge, Personnalité inhumée dans la crypte des Capucins, Article contenant un appel à traduction en allemand, Catégorie Commons avec lien local identique sur Wikidata, Article contenant un appel à traduction en hongrois, Article de Wikipédia avec notice d'autorité, Page pointant vers des dictionnaires ou encyclopédies généralistes, Page pointant vers des bases relatives aux beaux-arts, Page pointant vers des bases relatives à la musique, Page pointant vers des bases relatives à la recherche, Article contenant un appel à traduction en anglais, Portail:Époque contemporaine/Articles liés, Portail:Biographie/Articles liés/Militaire, Portail:Biographie/Articles liés/Sciences, Portail:Biographie/Articles liés/Politique, licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions, comment citer les auteurs et mentionner la licence, Colonel du dix-neuvième régiment d'infanterie. Il est également le beau-frère du dernier empereur du Mexique, frère jalousé de François-Joseph, tombé tragiquement sous les balles des républicains de Juárez. Issue de la maison de Habsbourg-Lorraine, Elisabeth-Marie est l’unique enfant de l’archiduc héritier Rodolphe d’Autriche et de son épouse née princesse Stéphanie de Belgique. Il demanda cependant l'autorisation de la revoir une dernière fois. Cette dernière était issue de la famille des Wittelsbach, celle de Louis II de Bavière qui avait sombré dans la folie. Il contamine alors son épouse, qui en conséquence ne peut plus avoir d'enfants. C'est pour cette raison que les princes-électeurs l'élisent comme … Finissons-en ce soir même ! À l'instar de l'Allemagne et de sa capitale Berlin, l'Autriche et Vienne sont également subdivisées en zones d'occupation par les troupes alliées. Elle décède à son tour à Vienne le 16 mars 1963 à l'âge de 80 ans, interdisant par testament à ses deux enfants survivants de pénétrer chez elle non accompagnés, et s'oppose à ce que ses belles-filles puissent y venir. La dernière modification de cette page a été faite le 22 octobre 2020 à 15:12. Les noces sont célébrées le 23 janvier 1902 et le ménage s'installe au début de son mariage au château de Ploschkowitz en Bohême. Selon la tradition instaurée par son arrière-arrière-grand-père François-Étienne de Lorraine, époux de Marie-Thérèse La grande, dès le lendemain de sa naissance, le jeune prince héritier est proclamé Colonel du dix-neuvième régiment d'infanterie par son père. La naissance de la petite princesse, surnommée « Erzsi », est une déception pour ses parents qui espéraient un fils. Cette dernière lui répondit froidement qu'elle était enceinte. Rodolphe envoie des lettres d'adieu à ses proches et écrit au chef de section au ministère des Affaires étrangères d'ouvrir seul son bureau et de détruire toutes les lettres de la comtesse Larisch et de Marie Vetsera. L'année suivante survient la mort de sa grand-mère l'archiduchesse Sophie, qui s'était chargée de son éducation. De nombreux documents ont toutefois été détruits par les Habsbourg, ce qui ne permet pas de répondre à toutes les questions soulevées par cette hypothèse. Tous deux sont alors en fort mauvaise santé et l'ancienne archiduchesse passe de plus en plus de temps en fauteuil roulant. En 1873, sa sœur Gisèle est mariée à l'âge de 16 ans au prince Léopold de Bavière ; mariage de convenance mais politiquement inutile. Celui-ci trompe ouvertement son épouse la reine Marie-Henriette, une archiduchesse d'Autriche de la branche hongroise. L’archiduc Rodolphe de Habsbourg (1858-1889) héritier du trône de l’empire d’Autriche-Hongrie L’archiduchesse Stéphanie née princesse de Belgique (1864-1945) son épouse La baronne Maria Vetsera (1871-1889) fille d’un diplomate et maîtresse de l’archiduc, retrouvée morte à ses côtés 1. Ce n'est qu'en 1955, à la fin de l'occupation de la ville par les Alliés et lorsque l'Autriche retrouve sa complète souveraineté que le couple septuagénaire peut revenir s'y installer. Dans le pavillon de chasse de Mayerling, Rodolphe aurait tué Marie avant de porter l’arme contre lui. L'assassinat de l'archiduc-héritier François-Ferdinand d'Autriche par des militants serbes le 28 juin 1914 pousse l'empereur à déclarer la guerre à la Serbie, ce qui déclenche la Première Guerre mondiale. Rodolphe a des idées politiques libérales opposées au conservatisme de son père. Seconde fille du roi Léopold II de Belgique, elle avait épousé d l'âge de dix-sept ans l'héritier du trône des Habsbourg, l'archiduc Rodolphe. En 1896, son grand-oncle l'archiduc Charles-Louis d'Autriche meurt après un pèlerinage en Terre sainte. Après le refus de celle-ci, Rodolphe rencontre au début de l'automne 1888 (par l'intermédiaire de sa cousine la comtesse Marie-Louise Larisch) Marie, la plus jeune fille de la baronne Hélène Vetsera. Dans Les Entretiens de l'Impératrice Eugénie de Maurice Paléologue, la dernière souveraine des Français, très amie avec le couple impérial d'Autriche-Hongrie, explique à l'auteur que l'impératrice Élisabeth lui a confié ce qui s'est réellement passé cette nuit-là, lors de son dernier séjour au cap Martin. Sa famille l’avait surnommée « Erszi », diminutif affectueux hongrois. La presse de l'époque de la République autrichienne la surnomme l'archiduchesse rouge (en allemand, rote Erzherzogin). À l'âge de six ans et suivant la tradition, comme le voulait l'éducation des princes de l'époque, le petit Rodolphe « passe aux hommes », ainsi séparé de sa sœur aînée bien-aimée Gisèle et confié à un précepteur, le général-comte d'origine lorraine Charles-Léopold de Gondrecourt (de)(1814 – 1888), héros des guerres de l'Empire et grand maître de la cour, connu pour sa sévérité. Rodolphe s'est remarié avec la princesse Anna Gabriele von Wrede, avec qui il eut une fille, Catharine-Maria : Maria Anna (1954-), qui épouse le prince Peter Galitzine Ses chiens sont euthanasiés, pour ne pas lui survivre, ainsi qu'elle le souhaite, car elle ne veut pas pour eux d'autres maîtres qu'elle[8]. Elle devient ainsi son petit-enfant préfér… Sa mère voulait pour lui une éducation très catholique loin de l’Empire où le protestantisme s’implantait dangereusement. ∞ Ita, fille de Rodolphe, dernier comte de Pfullendorf. « Erszi » avait tout juste cinq ans quand son père fut retrouvé mort en compagnie de sa maîtresse de 17 ans, Marie Vetsera, le 30 janvier 1889. Ah non, elle ne représente qu'un malheur privé. Elle se coupe aussi totalement de la société aristocratique tout en se distinguant par son caractère hautain, mais doit attendre le 4 mai 1948 pour pouvoir épouser Leopold. Rodolphe est né à Bâle, fils de Louis II, duc de Haute-Bavière et de sa troisième épouse, Mathilde de Habsbourg, fille du roi Rodolphe Ier d'Allemagne. Rodolphe est très intelligent, peu conventionnel, impulsif et très libéral, alors que Stéphanie est plutôt sérieuse, protocolaire et terne. Durant l'été 1888, dans un état physique et psychologique très inquiétant, il propose à sa maîtresse Mizzi Kaspar de se suicider avec lui. Après ce coup du sort, son grand-père paternel, l'empereur autrichien et roi de Hongrie François-Joseph Ier d'Autriche s'occupe de sa petite-fille. C'est l'une des plus célèbres énigmes de l'histoire. Marc Juan ép Tricia Lee Johnston. En fait deux générations suffiront pour que Otto, petit-fils de Radbot, « se fasse appeler dans les actes comte de Habsburg ». Craignant également de mourir avant d'avoir eu le temps d'accomplir son œuvre de libéralisation de l'empire (comme le père de Guillaume II, Frédéric III, mort en 1888 après trois mois de règne), Rodolphe est également très affecté par le sort tragique du roi de Bavière Louis II. Décidé de se tuer, il aurait proposé à la jeune fille de dix-sept ans de l’accompagner dans la mort, ce que celle-ci, dans une grande ferveur d’amour sacrificiel, aurait été heureuse d’accepter. En effet, bien que la loi sur le divorce soit appliquée dès 1938, l'adoption par l'Autriche des lois du Troisième Reich à la suite de l'Anschluss et les circonstances de la guerre empêchent Élisabeth-Marie de divorcer de son mari, ce qui ne se fait qu'après la fin du conflit. 21 août 1858 – 30 janvier 1889(30 ans, 5 mois et 9 jours). Né le 21 août 1858 (samedi) - Laxenburg,Niederösterreich,Autriche; Décédé le 30 janvier 1889 (mercredi) - Mayerling,Vienne,Autriche,à l'âge de 30 ans; 1 média disponible 1 média disponible Parents. Rodolphe François Charles Joseph de Habsbourg-Lorraine (Rudolf Franz Karl Joseph von Habsburg-Lothringen), né à Laxenbourg le 21 août 1858 et décédé à Mayerling le 30 janvier 1889, est un membre de la maison impériale et royale d'Autriche-Hongrie. Saint Rodolphe, au IXe siècle, fut évêque de Bourges et participa à plusieurs conciles. Rodolphe étant mort, l'héritier présomptif devient François-Ferdinand Charles Louis de Habsbourg-Lorraine (Fils de Charles-Louis, et donc neveu de François-Joseph). Le prince héritier sur son lit de mort en 1889. Lorsqu'il atteint l'âge de dix-neuf ans, Rodolphe achève ses études. Après l'intervention de l'impératrice, Gondrecourt est remplacé par le colonel-comte Joseph Latour von Thurmburg (de) (1820 – 1904), un aide de camp de l'empereur également d'origine lorraine mais plus pédagogue et libéral, qui saura se faire aimer de son élève. Il succèdeà Richard de Cornouailles et met fin à la période du Grand Interrègne et la dynastie des Hohenstaufen.
2020 fille de rodolphe de habsbourg